Méthode de Singapour – Manuel de cours – CM2 – Édition 2007

Dr Kho Tek Hong

Une méthode par modélisation, efficace, progressive et structurante

Feuilleter l'ouvrage

14,90 

En stock

  • Description

    Les points forts

    Une méthode qui apprend aux élèves à raisonner. Une familiarisation graduelle avec les notions. Des exercices diversifiés et nombreux pour s’entraîner. Des séances de révisions récurrentes. Une méthode qui a fait ses preuves partout dans le monde.

    La méthode

    Au CM2 – 1 manuel de cours – 1 cahier d’exercices – 1 guide pédagogique détaillé

    Le déroulé d’une séance

    Présentation de la notion en classe. (Guide pédagogique) – Pratique guidée : exercices réalisés en classe avec l’aide du professeur. (Manuel de cours) – Pratique autonome : exercices réalisés par les élèves en autonomie. (Cahier d’exercices) – Objectivation : les élèves reformulent ce qu’ils ont compris. (Guide pédagogique) – Révisions. (Manuel de cours)

    Les objectifs de la méthode de Singapour CM2

    La règle de 3 et les premiers problèmes de “baignoire qui se vide et se remplit”. CALCUL – Additionner, soustraire et comparer les nombres inférieurs à 1 000 000. – Multiplier et diviser les nombres entiers et décimaux par 10, par 100 ou par 1 000. – Faire des opérations avec des parenthèses. – Multiplier et diviser par un nombre à deux chiffres. – Additionner et soustraire des fractions de dénominateurs différents. – Calculer des rapports, des moyennes et des taux. – Exprimer les fractions et les pourcentages sous la forme de décimaux. GÉOMÉTRIE – Calculer l’aire d’un triangle. – Mesurer les angles opposés, complémentaires et supplémentaires. – Mesurer les angles d’un triangle et d’un parallélogramme. – Tracer des triangles isocèles et équilatéraux. – Tracer les parallélogrammes, les losanges et les trapèzes. – Mesurer les volumes à l’intérieur d’un parallélépipède rectangle.  

    Les particularités de la méthode de Singapour CM2

    > En calcul, les élèves apprennent à poser les multiplications et les divisions à deux chiffres, avec et sans virgule et se perfectionnent dans le calcul des fractions. Surtout, ils font le lien entre les fractions et les nombres décimaux, ce qui leur permet d’avancer dans l’étude de la proportionnalité : pourcentages, rapports, moyennes et taux. Les élèves apprennent à appliquer la règle de trois en résolvant de nombreux problèmes. > La géométrie, cette année, s’occupe principalement des mesures d’angles : théorèmes des angles opposés, complémentaires et supplémentaires ; sommes des angles à l’intérieur d’un triangle ou d’un parallélogramme. Les élèves apprennent à tracer les triangles et les parallélogrammes à l’aide du rapporteur et de l’équerre. En géométrie dans l’espace, les enfants font leurs premiers problèmes de baignoires qui se remplissent et se vident grâce au calcul du volume des parallélépipèdes.Découvrez la méthode de Singapour en lisant les textes suivants : “La méthode de Singapour : une méthode modèle” par Jean-Michel Jamet et “Qu’est-ce que la méthode de Singapour ?”

    Voir les vidéos en cliquant ici

    Pour en savoir plus sur la méthode de mathématiques de Singapour, cliquez ici.

  • Informations techniques

    Informations techniques

    Pages 188
    Format 17x25cm
    Papier Papier offset 90 g/m2
    Parution 2010
    ISBN 978-2-916788-19-7
    EAN-13 9782916788197
    Prix TTC 14,90 
    Catégorie , , ,