La pédagogie classique et efficace

Les petits Montessori – Avant-propos

Les petits Montessori

La pédagogie proposée par Maria Montessori repose sur le développement naturel de l’enfant. En effet, tous ne progressent pas au même rythme et ne se montrent pas sensibles aux mêmes apprentissages en même temps ni avec la même intensité.
Dans le domaine de la lecture par exemple, l’enfant commence par distinguer les sons au début et à la fin des mots, puis à l’intérieur de ceux-ci ; il découvre ensuite que les sons sont représentés par des lettres que l’on peut assembler pour composer des mots puis des phrases.
Au terme de ce processus, plus ou moins long selon les enfants, ceux-ci sont émerveillés de soudain réaliser qu’ils sont capables de lire.
C’est cette progression que nous avons voulu restituer dans notre collection de petits cahiers simples et accessibles, qui servent de point de départ à la découverte des points fondamentaux de la pédagogie de Maria Montessori : développement naturel de l’enfant, attention à ses besoins, respect pour la concentration plutôt que pour le divertissement, pour le silence et le temps plutôt que pour le bruit et l’impatience, volonté d’aider chaque enfant à grandir à son propre rythme, en toute confiance, entouré de bienveillance.
Cependant, ces cahiers ne suffisent pas : les enfants de 3 à 7 ans, à qui ils sont destinés, ont besoin par ailleurs de manipuler, de sentir, d’explorer et de découvrir le monde par eux-mêmes. Le matériel sensoriel conçu par Maria Montessori est un élément essentiel de l’efficacité de sa pédagogie, et la collection Les petits Montessori n’a pas la prétention de s’y substituer. Nous espérons qu’en utilisant ces cahiers avec vos enfants, vous, parents, apprendrez au fur et à mesure des pages les principes qui fondent cette pédagogie, la philosophie de l’enfance qu’elle met en oeuvre, l’intelligence du détail qui accompagne chaque activité et son étonnante efficacité.


La meilleure façon d’utiliser les cahiers
 

Les petits Montessori ne sont pas destinés à être utilisés comme de simples cahiers de soutien : il ne s’agit pas de laisser votre enfant livré à lui-même, ni à l’inverse de l’obliger à « faire tout, bien ».

Voici, selon nous, la bonne façon de les utiliser :
• comprendre en quoi consiste chaque activité, et quel objectif elle poursuit, grâce aux encadrés qui accompagnent chaque page ;
• laisser votre enfant libre d’y consacrer autant de temps qu’il le souhaite, ou bien de s’en désintéresser pour y revenir plus tard ;
• prolonger ces activités, si votre enfant s’y montre sensible, par des travaux de manipulation et des jeux que nous détaillons au fur et à mesure de la progression.

 

Le langage

L’apprentissage du langage débute très tôt chez le tout petit enfant, dont l’« esprit absorbant » lui permet d’apprendre sans aucun effort sa langue maternelle (et éventuellement d’autres langues). La période sensible du langage se manifeste ensuite par un intérêt très fort de l’enfant pour des mots de plus en plus compliqués. Cette période, plus ou moins longue,
qui se manifeste plus ou moins tôt selon les enfants, ouvre les chemins qui conduisent vers le monde merveilleux de la lecture et de l’écriture.
C’est à ce moment (entre 2 et 5 ans environ) que l’enfant accède de manière naturelle à la culture écrite, qui favorise à la fois son développement individuel et son adaptation au monde. Durant cette période, il est essentiel que l’enfant ait accès librement, et sans restriction, à toutes les activités qui vont lui permettre d’explorer le langage écrit : entendre les sons qui composent les mots, toucher, suivre le tracé puis écrire les lettres qui représentent les sons, manipuler les lettres d’un alphabet mobile pour composer des mots et des phrases, et enfin lire des mots et des phrases.
Chacun des cahiers de langage qui compose notre collection suit cette progression : J’écoute les sons, Je trace les lettres, J’associe les lettres aux sons, Je lis mes premiers mots. Mais cet ordre « idéal » ne doit pas vous induire en erreur : les enfants ont un sens très aigu de leurs apprentissages et la pédagogie Montessori enseigne aux adultes comment les guider dans
leur progression sans intervention excessive : certains enfants auront besoin de passer plus de temps à travailler les sons, d’autres à tracer les lettres, d’autres enfin à composer des mots ; certains auront peut-être même besoin de revenir en arrière afin de consolider une notion.
Il n’est donc pas nécessaire de finir un cahier pour commencer le suivant, ni de « faire » tous les cahiers pour savoir lire. Nous avons tâché de proposer suffisamment d’activités pour ne pas frustrer un enfant curieux dans son apprentissage, mais chaque enfant n’a pas besoin d’entendre tous les sons pour commencer à écrire, ni de tracer toutes les lettres pour
commencer à lire.
Le but, vous l’aurez compris, est tout autant d’initier votre enfant au langage écrit que de vous permettre à vous, parents, de faire confiance à votre enfant et d’accompagner son développement naturel !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir ses fonctionnalités et vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus - Fermer cet avertissement